Les séminaires UNANYMOUS Pour qui ? Pourquoi ?

 

« La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information » (Einstein)

 

Pour accéder à cette connaissance pragmatique, l'amicale UNANYMOUS organise  des CERCLES D’ÉTUDES ET DE RÉFLEXION réunissant des groupes éclectiques de candidats à la création d'entreprises,  des chefs d'entreprises ou d'anciens chefs d'entreprises, en activité ou pas, qu'ils aient réussi ou non, qu'ils soient sous procédures ou menacés de l'être, et tous participent au CERCLE pour enrichir leurs connaissances, débattre et échanger, partager leurs expériences, évoquer les risques économiques, financiers et judiciaires auxquels ils ont été confrontés, ceux qu'ils ont évités ou réussi à surmonter, et ceux dont ils ont été victimes.

 

Au delà du vécu de chacun et du cas particulier individuel, l'intervenant Ernest PARDO Expert en diagnostic d'entreprises  et Expert en diagnostic du dysfonctionnement judiciaire, s'emploiera à éveiller les participants, leur faire prendre conscience de l'aspect sous-jacent à l'apparence qu'ils perçoivent, leur faire découvrir que leur cas n'a rien d'exceptionnel, qu'il relève d'une méthodologie, comportant des typologies, des stratégies et des plans tactiques, des techniques, des pratiques, des protocoles, des règles écrites ou tacites, implicites ou explicites, le tout enseigné dans des centres élitistes dans lesquelles une caste est dressée à l'art de la spoliation tandis qu'une autre veille selon les mêmes techniques à les soustraire à toute responsabilité.

 

Tous vérifieront à l'exposé descriptif du phénomène que leur cas relève de l'un ou de plusieurs de ces éléments.

 

Comprenant les principes du phénomène, les participants pourront identifier les formes et modalités des actes matérialisés ou informels qui les piègent ou dont ils ont été piégés, pour ne pas être dupes et ne plus être ballottés dans des méandres de difficultés et de procédures.

 

Il y a un siècle Jules Claretie a dit « Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien »

 

De nos jours, paraphrasant la pensée de Frédéric Bastiat, nous vivons dans « un monde dans lequel tout le monde s'efforce de vivre aux dépens de tout le monde » et l'on peut ajouter à l'énumération des gens de Jules Claretie « tous ceux qui veulent faire la même chose et supplanter l'autre, ceux qui veulent l'empêcher de la faire, inspirés par différents motifs ou mobiles, ceux qui, en mouche du coche, veulent s’attribuer la paternité de l'idée, du brevet, de l'activité, s'approprier des profits, de la place, ou encore ceux qui laissent faire l'autre avant de le phagocyter, affichant innocemment  le visage qu'a évoqué Shakespeare « il ne faut pas que le visage du traître  trahisse la noirceur de son âme »

 

Depuis Claretie et Bastiat, depuis Machiavel et les combinaisons byzantines,  depuis l'antiquité et ses conspirations célèbres, des outils sophistiqués ont été développés dans le monde des affaires pour ériger la perversion en science exacte qui spolie, ruine, et anéantit allant de l'intelligence économique au crime chevalier, de la Stratégie informelle à la Supercherie judiciaire, de la juridistique à la judiciaristique le tout fondé sur une supercherie institutionnelle.

  

C'est dans ces voies que s'aventurent sans préparation les téméraires chefs d'entreprises, s'engageant dans les chemins de l'ignorance qui sont parsemés d’embûches et ceux qui les empruntent paient très cher leur témérité non seulement par la perte de leur patrimoine mais parfois aussi par la perte de leur vie qui leur sera dérobée. On déplore ainsi,  15 000 suicides économiques par an chez les indépendants, le burn out chez les salariés et de graves maladies dues au stress générateur du cancer provoquant la mort.

 

Voilà le contexte qui a suscité l'organisation de séminaires d'information et de formation qui ont pour but de se prémunir par la connaissance qui est pouvoir, de sortir de l'ignorance qui est asservissement, de  surmonter les épreuves, de se soutenir et de s'aider mutuellement.